Les livres suspendus

Connaissez-vous la tradition napolitaine des
« Cafés suspendus » ?

Il s’agit d’une forme de solidarité envers les plus pauvres, pratiquée en Italie depuis la seconde guerre mondiale. Quelque peu éteinte, elle a été réactivée ces dernières années, un peu partout dans le monde, dans les cafés mais aussi dans des restaurants.

 

Ainsi, des gens commandent un café ou une part de Pizza pour eux et ils en paient un·e pour une personne démunie. Dans le Brabant Wallon, il existe une rôtisserie qui pratique cette tradition solidaire.

 

L’ASBL Adelphity a décidé de reprendre cette idée et de proposer le concept de solidarité culturelle, en faisant la promotion de « Livres suspendus ».

 

Si le concept séduits quelques-un·es d’entre vous, l’ASBL pourra soutenir des projets culturels qui s’adressent aux plus démuni·es, en offrant des livres suspendus. Adelphity vise notamment un projet de livres qui seront offert à de jeunes créatrices béninoises et un projet de livres pour une maison maternelle, en Belgique.

 

Comment faire ? Lorsque vous commandez le livre « Les femmes se rêv’elles » sur le site d’Adelphity ASBL, en prévente (18 euros) ou à partir du 8 mars (20 euros), vous mentionnez vos coordonnées complètes et le nombre de livres voulus. Si vous désirez que l’un d’entre eux soit suspendu, vous l’indiquez en communication.

 

Besoin de plus d’informations ? Contactez-nous sur info@adelphity.org